Kinésiologie - 3 in 1 concepts

 

3in1 concepts

 

 

Three in One concepts ou Méthode One Brain

 

Origine

 

 

Gordon STOKES (1929 – 2006) ( USA) a officiellement créé le concept en 1976 et l’a finalisé sous sa forme actuelle en 1983 avec ses partenaires Daniel WHITESIDE (1933 – 2013) (USA) et Candace CALLAWAY (1949 – 2005) (USA)

Gordon Stokes - Daniel WhitesideGordon Stokes et Daniel Whiteside

Le concept, le but

 

Le concept Three in One ou méthode One Brain signifie l’intégration du corps, du mental et de l’esprit.

Il a pour but d’identifier et de corriger les blocages énergétiques tels qu’ils se manifestent dans le présent tant au niveau physique que psychique afin de libérer l’esprit de systèmes de croyance conditionnés qui limitent la perception dans tous les domaines de la vie.

Gordon stokes video 03

Youtube social icon red  Gordon STOKES (10mn)

Voici quelques mots de son créateur :

 « Pour résumer la nature de ce que nous faisons, nous désamorçons les émotions du passé qui bloquent la perception du présent. Car si l’on ne désamorce pas les causes du problème dans le passé aucune mesure prise dans le présent ne survit au prochain stress similaire »

«  Un blocage émotionnel égal un blocage énergétique dans le corps et ce dernier fait surface de bien des façons y compris sous forme de problèmes et de douleurs physiques »

« Notre objectif est de fournir une possibilité de CHOIX là où il semble ne plus y en avoir… »

Le concept Three in One a donc pour but de rendre le pouvoir du choix aux personnes qui se sentent impuissantes à changer les circonstances, leur vie, du fait de leur stress négatif permanent.

La peur de la douleur et la peur de plus de douleur encore,  font douter de sa propre autorité. Le processus par lequel nous nous sabotons est aussi dévastateur que simple. Quand le stress est relâché, la conscience augmente, les idées nouvelles sont possibles, de nouvelles alternatives aussi et non plus la répétition de ce qui a déjà mené à l’échec

 

Les outils

 

Les outils spécifiques de cette méthode sont principalement :

  • Le Baromètre du comportement

Il permet de mettre des mots sur ce que nous ressentons et sur l’état désiré et nous amène aussi près que possible de la cause véritable du problème et de sa solution.

Barometre

  • La structure fonction

Décodage des traits du visage et du corps, leurs forces et leurs faiblesses.

Le trait n’étant ni un défaut ni un devoir mais un pouvoir, ce décodage va permettre de mieux comprendre ce qui nous motivent ou nous inhibent, de mieux connaitre nos points forts sur lesquels on peut compter et de choisir des comportements productifs dans des situations difficiles.

 

  • La « Défusion » du stress émotionnel négatif (SEN) et la motivation émotionnelle positive (MEP)

On évalue les pourcentages de stress négatif et de motivation émotionnelle positive face à ce stress.

La « Défusion » s’effectue par l’utilisation des protocoles de correction (+ ou - 90 protocoles possibles) pour libérer l’élément émotionnel de l’expérience vécue jusqu’à ce que dans la mémoire la « fusion » soit une expérience terminée qui n’affectera plus dans le temps présent les réponses aux expériences comparables et ne permettra pas au passé de déterminer le futur.

 

  • L’« Infusion »

Rappel positif de la Défusion, c’est-à-dire remplacer la mémoire négative par un rappel positif.

 

  • La récession d’âge

Interrogation de la mémoire du corps pour rechercher la/les situations mal vécue(s)et les débloquer en utilisant les protocole.

 

  • La progression d’âge

Pour affiner nos comportements à venir.

 

Tous ces travaux se font en utilisant le test musculaire